société

Un championnat du monde d’Excel, ça vous parle ? On vous présente, Nicolas, le meilleur Français

Seriez-vous prêt à défiler sur les Champs-Élysées en cas de titre mondial de la France ? Préparez vos drapeaux et vos klaxons car le championnat du monde d’Excel vient de démarrer et il est possible qu’un frenchy rafle la mise. Rencontre avec Nicolas, meilleur français sur… Excel.


3 min
2 novembre 2023par Yannick Merciris

“Quand on me voit, on peut se dire : “Ce gars-là, il lui manque une case”. Ce gars, c’est Nicolas, et il participe… aux championnats du monde d’Excel. Oui, vous avez bien lu, il existe un championnat du monde d’Excel : le “Microsoft Excel World Championship”

“Au début, on n’était pas très copains Excel et moi”

Pour les quelques-uns qui ne connaitraient pas Excel, c’est “un logiciel tableur de la suite bureautique Microsoft Office” dixit Wikipédia. En gros, un truc avec plein de lignes pour faire plein de calculs qui dépassent beaucoup de gens, faut l’avouer.

Beaucoup de gens, sauf Nicolas. À 27 ans, il s’est qualifié pour la deuxième fois pour ce grand tournoi. Il a réussi le deuxième meilleur score parmi les 128 sélectionnés. Et pourtant, “au début, on n’était pas très copains Excel et moi”, confesse-t-il.

Il explique que ce ne sont pas les “quelques heures à l’école” qui lui ont permis d’atteindre ce niveau, mais bel et bien… sa première expérience pro, en alternance sur des missions de logistique : “Quand on voulait de l'info, c’était dans des fichiers Excel. J’ai passé 3 ans à faire que ça quasiment. Du coup, je me suis dit qu’il fallait que j’apprenne à m’en servir, sinon j’allais rater des occasions. Puis j’ai creusé sur des forums… c’est beaucoup de pratique en fait”, se remémore le Néo-Aquitain.

De la créativité au service de la productivité

Un niveau qui lui permet donc de se frotter aux meilleurs “excelleurs” (je ne sais pas si ça se dit) du monde. Lors de rencontres de 30 min à élimination directe, deux joueurs s’affrontent sur des cas pratiques… mais qui n’ont pas vraiment à voir avec la finance comme on peut l’imaginer : faire sortir des souris d’un labyrinthe, jouer à Othello, ou encore calculer le nombre d’amendes que peut générer un radar. Voilà les énigmes à résoudre.

L’objectif n’étant pas de faire le plus de calculs possibles, mais bien de trouver les meilleures formules : être efficace et non laborieux. Une belle allégorie de la productivité.

Las Vegas dans le tableur

Comme pour toute vraie compétition qui se respecte, on y retrouve de la tension, du suspense, des commentateurs. Et même un diffuseur : ESPN, la célèbre chaîne de sport américaine. Avec, à la clé, un petit pécule de 15 000 dollars à la clé pour celui ou celle qui soulèvera le trophée. La finale regroupera les 8 derniers participants et se jouera le 7 décembre, en présentiel, à Las Vegas ! Rien que ça. “J’ai envie… mais honnêtement, je ne crois pas avoir encore le niveau”, pronostique Nicolas.

Aujourd’hui, employé comme gestionnaire de risques, il explique n’utiliser “que 2%” de ce qu’il sait faire. Pourtant, un tel profil, ça peut avoir beaucoup de valeur pour une boite : “Je ne suis pas particulièrement chassé encore, c’est assez récent qu’on parle de moi”, rétorque-t-il. “Je sais pas vraiment quelle valeur ça a, mais quand je me compare aux autres participants, je me dis qu’il y a des tronches quand même. Mon chef un peu inquiet, mais il ne laisse pas transparaitre”, s’amuse-t-il.

Il se sert aussi de son savoir-faire Excel dans sa vie perso. Il a notamment créé un tableau qui lui permet de faire sa liste de courses en fonction des aliments qu’il lui reste, et de créer en conséquence des recettes sur-mesure. “Pratique et ça me permet de lutter contre le gaspillage”. Nicolas m’a presque réconcilié avec Excel…

Yannick Merciris

Head of Editorial The Daily Swile

Journaliste qui aime autant les mots que le ballon rond. Vu que je gère mieux le premier que le second, j’ai décidé […]

La newsletter qui va vous faire aimer parler boulot.

Chaque semaine dans votre boite mail.

Pourquoi ces informations ? Swile traite ces informations afin de vous envoyer sa newsletter. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien présent dans chacun de nos emails. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité