société

Tribune – “Le handicap reste le 1er motif de discrimination en matière d’emploi”

À l’occasion de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui se déroule du 20 au 26 novembre 2023, Antoine Keraudy, ambassadeur digital sur le sujet du handicap et de la santé, nous partage des pistes pour une meilleure inclusion en entreprise. Tribune.


2 min
20 novembre 2023par Contributeur externe

Un mot sur l’auteur de la tribune

Je m'appelle Antoine Keraudy, j'ai une maladie osseuse depuis ma naissance et mon travail consiste à informer les personnes handicapées, les aidants et les professionnels de santé de l'actualité dans les thématiques de la santé et du handicap sur mes réseaux sociaux.

Notre société évolue et intègre de plus en plus la diversité ! Cependant, le handicap reste le 1er motif de discrimination en France, notamment en matière d'emploi.

Pourquoi ? Car il y a encore une grande méconnaissance des nombreux talents, savoir-être et compétences que peuvent apporter les personnes handicapées, qui représentent 12 millions de personnes en France. Rappelons à ce titre que toute entreprise de plus de 20 salariés doit employer au moins 6% de personnes handicapées, mais que ce taux plafonne à 3,5% dans les faits.

Pour lutter contre ces manques d'informations, plusieurs politiques doivent être mises en place pour briser ces barrières qui sont encore trop nombreuses (préjugés persistants, manque d'accessibilité des locaux…).

Cela passe par de la sensibilisation des salariés et des managers, en faisant intervenir des personnes qualifiées pour parler du handicap, en se projetant à la place d'une personne handicapée pour comprendre ses besoins et en montrant que ces personnes peuvent apporter des bienfaits au sein des entreprises.

Une autre voie peut être de donner de l’écho aux principaux concernés en entreprise, en laissant la parole aux salariés en situation de handicap ou aidants qui sont de formidables ambassadeurs.

Le fait de se rapprocher d'organismes spécialisés (Agefiph, Fiphfp ,...) peut également aider dans la mise en place d'aménagements de travail adaptés, dans le recrutement et la formation des travailleurs handicapés. Des aides techniques et financières peuvent aussi être attribuées aux entreprises.

Enfin, créer des passerelles avec des écoles ou centres de formations peut aider les adolescents et étudiants handicapés à trouver des stages, alternances et autres boulots d'étudiants plus facilement. Des rapprochements qui peuvent également être mis en place avec des entreprises adaptées et des Établissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT) pour accueillir des travailleurs handicapés.

La diversité est une formidable richesse pour notre société. Nous devons défendre l'égalité des chances pour tous et permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder à un emploi et de pouvoir se former. Ensemble, rendons notre société meilleure !

Contributeur externe

Auteur/Autrice

La newsletter qui va vous faire aimer parler boulot.

Chaque semaine dans votre boite mail.

Pourquoi ces informations ? Swile traite ces informations afin de vous envoyer sa newsletter. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien présent dans chacun de nos emails. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité