culture taf

Les RH “couteaux suisses” des petites entreprises (par Judith Tripard)

Et si c’était bien de faire plusieurs choses à la fois ? Une tribune signée Judith Tripard.


3 min

Par Judith Tripard

Je suis fière de le dire : je suis devenue une RH couteau suisse ! Il y a quelques années, quand je travaillais en grand groupe, j’avais toujours une équipe d’experts à mes côtés pour m’aider sur l’ensemble de mes sujets, que ce soit des experts en gestion de la paie, en droit social, des professionnels de la formation continue, des spécialistes de la communication pour travailler sur la marque employeur et bien sûr un budget pour les meilleurs cabinets de recrutement ! Le rêve, quand j’y repense, quoique… j’ai tellement appris depuis, je ne regrette pas.

Depuis que je travaille en startup, je jongle entre les responsabilités d'un.e juriste, d'un.e expert en paie, d'un.e coach et bien plus encore. C’est passionnant, même si ça peut vite devenir épuisant !

Les RH en première ligne

Le rôle des RH s’est complexifié depuis la crise sanitaire mondiale, car comme on le sait, le monde du travail a connu des bouleversements majeurs : les entreprises sont confrontées à la nécessité de concilier les besoins collectifs avec les attentes de personnalisation des salariés, qui priorisent désormais la flexibilité et la recherche d'un sens plus profond dans leur travail.

Ils ont bien raison, mais en tant que RH, nous sommes en première ligne pour innover et créer des environnements de travail flexibles et inclusifs, afin d’attirer des candidats sur un marché du travail de plus en plus marqué par des difficultés importantes de recrutement.

De la salle de sport à la salle de psy

Autre sujet : la santé mentale. Il y a quelques années, on n’en parlait pas ou très peu et ce n’était pas un sujet du quotidien. On offrait aux salariés des abonnements aux salles de sport, mais pas des sessions avec des psychologues, ça aurait paru aberrant… et ça ne l’est plus ! Ça a changé encore une fois avec la crise sanitaire, et ça a continué depuis, avec des niveaux de stress, d'anxiété et de burn-out en hausse continue.

Les RH jouent un rôle proactif dans la création d'un environnement de travail favorable à la santé mentale, en mettant en place des programmes de soutien, des ressources d'écoute et des mesures de gestion du stress. Le challenge est de rester conscients de nos limites en tant que non-professionnels de la santé mentale… J’ai même pensé à me former aux premiers secours de la santé mentale, pour savoir quoi dire et quoi faire avant de passer le relais aux professionnels !

Les RH en perpétuelle formation

Mais nos responsabilités ne se limitent plus aux aspects traditionnels de la fonction RH. Les salariés attendent que leur entreprise prenne en compte (et vraiment en compte, pas juste sous la forme de la communication ou du marketing) les enjeux sociaux et environnementaux. La dimension environnementale, c’est quelque chose de nouveau pour nous et ça nous a demandé de nous former et d'intégrer ces préoccupations de manière authentique, sans sombrer dans la superficialité du RSE-washing. Personnellement, j’ai fait toutes les fresques possibles, la Fresque du Climat, la Fresque du Numérique, l’Atelier 2 tonnes, et je commence une certification à la RSE.

Car nous sommes des perpétuels apprenants ! Notre formation continue est cruciale pour rester à jour avec les dernières tendances, les réglementations du travail en évolution et les meilleures pratiques, que ce soit par le biais de cours en ligne, de séminaires, de certifications ou de mentorat.

Accepter nos imperfections, notre humanité

Le plus grand défi pour nous, "RH couteaux suisses", c’est de réussir à trouver un équilibre et de rester doux avec nous-mêmes par rapport à ce que nous sommes capables de faire, déjà, car nous avons des moyens financiers différents des grands groupes, et aussi parce qu’on ne peut malheureusement pas être des experts en tout. J’essaie de garder en tête que mon objectif est de faire au mieux tout en cherchant le juste équilibre.

Contributeur externe

Auteur/Autrice

La newsletter qui va vous faire aimer parler boulot.

Chaque semaine dans votre boite mail.

Pourquoi ces informations ? Swile traite ces informations afin de vous envoyer sa newsletter. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien présent dans chacun de nos emails. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité