société

Voici les 10 tendances phare du monde du travail pour 2024

Et si on vous révélait les 10 tendances phares pour le monde professionnel en 2024 ? Des pistes essentielles pour se positionner, en tant qu’entreprise, sur le marché du travail et calibrer ses efforts…


4 min
23 janvier 2024par Léa François

Quelles grandes tendances vont façonner le monde du travail en 2024 ? Nouveaux métiers, valeurs, organisation du travail… Voici les 10 Work Trends 2024 identifiées par les expert‧es de l’International Workplace Group, leader mondial des solutions de travail hybrides et des marques d'espaces de travail.

1- Un nouveau besoin, celui du Chief Hybrid Officer

Vous allez me dire, encore un bullshit job. Mais avec la généralisation du travail hybride, c’est un rôle qui va devenir vraiment utile : ils vont être en charge d’optimiser l’environnement de travail pour équilibrer les besoins des salariés en présentiel et à distance.

2- La culture d’entreprise, enjeu toujours fondamental

Et tout le défi va être de faire en sorte que la flexibilité dont bénéficient les collaborateurs ne réduise pas leur engagement envers la mission de l'entreprise.

3- Les exigences croissantes des salarié‧es

On traverse une période où les avantages salariés se normalisent, et ce sont les entreprises les plus innovantes sur le sujet qui vont attirer et retenir les talents.

4- Le rôle de l'entreprise dans la garde d'enfants

Les grandes entreprises vont devoir offrir plus de soutien aux familles, et instaurer des politiques de garde d'enfants pour répondre aux attentes des parents souhaitant un meilleur équilibre vie pro/vie perso.

5- Un retour en force de la pause déjeuner en présentiel

Pour une pause déj entre collègues ou avec des clients, l’idée, c’est de raviver la collaboration et les relations humaines.

6- Une meilleure inclusion de la neurodiversité

En France, la dyslexie touche entre 3 et 10% de la pop, et on décompte 700 000 personnes autistes (source : Inserm). Longtemps exclues du marché du travail, ces personnes sont dotées de compétences et talents uniques à valoriser en entreprise.

On observe un mouvement pour mieux prendre en compte les besoins spécifiques des salariés neuroatypiques, par exemple en aménageant les espaces de travail (en matière de bruit et d’éclairage), en proposant des horaires flexibles et en pratiquant une sensibilisation en interne.

7- La prise en compte des profils de retraités souhaitant rester actifs

D'ici à 2030, il y aura 150 millions d'emplois dans le monde occupés par des salariés âgés de 55 ans et plus. Il va donc falloir proposer une forme de travail adaptée pour valoriser une collaboration intergénérationnelle.

8- Le défi écologique

C’est plus qu’urgent : les entreprises vont devoir chercher des moyens plus innovants pour réduire leurs émissions de carbone en 2024.

Et c’est dans leur intérêt : tant en matière de rentabilité, de notoriété, de marque employeur… Près de 9 consommateurs sur 10 en France attendent des entreprises qu'elles agissent de manière responsable et répondent aux enjeux sociaux et environnementaux, selon l’enquête de Denjean & Associés réalisée par l'institut GoudLink 2018. (source)

9- Le travail hybride, toujours game changer

Le travail hybride reste un avantage pour tous, que ce soit côté employeurs, puisqu’il permet de réaliser des économies considérables, ou côté employés, puisqu’il s’agit de l’avantage le plus recherché : les recherches menées par IWG montrent que près des trois quarts des travailleurs (72 %) n'envisagent qu'un emploi offrant la possibilité de travailler de manière flexible.

10- La formation aux technologies de l’IA

En 2024, l'IA va de plus en plus s’installer dans notre quotidien professionnel. Former ses employés sur les technologies de l’intelligence artificielle va donc devenir un enjeu majeur pour les entreprises. À la clé, de nombreux bénéfices : amélioration de la productivité, réduction des erreurs et meilleure compréhension des besoins des clients.

D'après l'enquête IFOP dévoilée ce jeudi 18 janvier, et réalisée à la demande du site Learnthings.fr et de l’agence spécialisée en data FLASHS, seuls 10% des salariés ont reçu une formation et 27% espèrent en bénéficier. Toutefois, convaincre les salariés de l'intérêt de ces formations restera un défi côté employeurs quand on sait que 63% d'entre eux ne souhaitent pas être formés à l’intelligence artificielle.

Léa François

Journaliste

Journaliste qui écrit avec ses tripes, pour porter la parole de celleux qui ne l’ont pas toujours. A postulé ici le lendemain […]

La newsletter qui va vous faire aimer parler boulot.

Chaque semaine dans votre boite mail.

Pourquoi ces informations ? Swile traite ces informations afin de vous envoyer sa newsletter. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien présent dans chacun de nos emails. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité